Catherine FOURNIER - SUR LE TERRITOIRE

3 semaines après le changement des formalités douanières consécutives au Brexit, Catherine FOURNIER, Sénatrice du Pas-de-Calais s’est rendue à Capécure, centre névralgique de la transformation du poisson à Boulogne-sur-mer.

En échangeant avec Aymeric CHRZAN, Secrétaire général du syndicat des mareyeurs boulonnais, Catherine FOURNIER a pu mesurer les difficultés rencontrées par la filière pêche et plus particulièrement les transformateurs dans l’application des formalités administratives.

Nous devons porter une attention particulière à la complexification des normes européennes dans la procédure administrative française. Il faudrait idéalement partir des besoins des entreprises.

Les mareyeurs et l’ensemble de la filière demandent encore un mois de bienveillance afin d’installer les bases d’une nouvelle frontière intelligente. Le passage de la théorie à la pratique n’etant pas évident.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X