Catherine FOURNIER - DANS LES HAUTS DE FRANCE

Le Président de la République a défendu le travail des policiers et a remercié l'ensemble des forces de sécurité qui accomplissent leur travail dans des conditions difficiles pour assurer la sûreté des citoyens et la circulation des marchandises.

"Il n'y aura pas de nouvelles jungle : Calais n'est pas et ne sera pas une porte d'entrée dérobée vers l'Angleterre" a-t-il déclaré.

Monsieur Macron a remercié les associations pour leur engagement et participation, mais annonce que l'Etat va désormais prendre en charge la distribution de la nourriture et qu'un délégué interministériel à l'accueil et à l'intégration des réfugiés, sous la responsabilité du ministère de l'Intérieur, allait être nommé au prochain conseil des ministres.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X