Catherine FOURNIER - DANS LES HAUTS DE FRANCE

COMMUNIQUE de Catherine FOURNIER

A l’annonce des dessertes - littoral Hauts-de-France – Paris Nord

Catherine Fournier sénatrice s’indigne

« c’est une imposture de la SNCF : a neverending story »

Monsieur Tanguy COTTE MARTINON, Directeur de l’axe TGV Nord de la SNCF a informé les élus de la formalisation auprès de la préfecture de l’évolution des dessertes pour la Région Hauts-de-France pour le service annuel 2020, débutant le 15 décembre 2019.

Je m’élève que cet autosatisfecit de la SNCF : NON je n’y adhère pas !

  • « Sur 8 dessertes actuelles la suppression de quatre liaisons directes journalières TGV entre Paris Nord - Calais Fréthun et côte d’Opale
  • Une conséquence directe, ce sont 4 liaisons avec changement à LILLE, l’obligation à un trajet à pied de 15mn entre les gares Lille-Flandres et Lille Europe, sans certitude d’une place assise sur la correspondance, puisqu’aucune réservation n’est possible : où est le MIEUX ?
  • Ces nouvelles dispositions entraînent un temps de trajet moyen passant entre Calais et Paris de 1h44 à 2h15 en direction de Paris et de 1h37 à 2h13 dans l’autre sens. C’est inacceptable, c’est un retour en arrière de plus de 20 ans !
  • Je n’oublie pas dans cette tartufferie la situation ubuesque de Rang-du-Fliers qui perd la quasi-totalité de ses dessertes

La gare de Calais-Fréthun est un vecteur de développement pour le territoire de la Côte d’Opale, elle constitue un facteur d’attractivité et nous devons préserver ce rôle moteur. Seule satisfaction le dernier TGV quotidien au départ de Paris de 20h22 »

« Une histoire sans fin ! C’est une nouvelle fois une véritable imposture de la part de la SNCF concernant les dessertes de la côte d’opale » Catherine FOURNIER ne décolère pas.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X