Catherine FOURNIER - DANS LES HAUTS DE FRANCE

Je présente la délibération cadre d'intervention régionale en matière de fonctionnement au titre du fonds de soutien pour le développement de l'apprentissage dans les Hauts-de-France qui a été adoptée (lien vidéo)

Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs les Conseillers régionaux, Chers Collègues,

Je ne serai pas bien longue dans mon propos. Il s’agit ici d’un droit de suite sur les objectifs de la région en matière d’apprentissage. Le 28 mars 2019, notre groupe présentait et faisait adopter une motion « Apprentissage : Préservons l’équité territoriale et les particularismes professionnels de notre Région. »

Vous le savez nous nous sommes toutes et tous largement impliqués dans la loi Pour la Liberté de choisir son avenir professionnel qui transforme aujourd’hui l’ensemble de l’écosystème de l’apprentissage.

De nombreux élus étaient inquiets au sujet de l’équilibre territorial de la formation en apprentissage. Leurs craintes : que la réforme se traduise par une métropolisation des CFA au détriment des territoires ruraux et péri-urbains.

Cette délibération cadre y répond , elle permet à notre Région de jouer pleinement son rôle de péréquation territoriale.

Nous avions également insisté pour que notre Région puisse être moteur pour anticiper demain en permettant l’ouverture de nouvelles filières en lien avec les grands projets régionaux ; mais également en  préservant  les formations à faibles effectifs, en assurant des filières liées aux métiers rares et en portant les publics prioritaires bref, tout ce qui favorise globalement l’employabilité.

Ces ambitions sont aujourd’hui satisfaites avec cette délibération cadre.

Toutefois et dans l’attente - toujours - de la confirmation du montant du fonds de soutien à l’apprentissage, il apparait difficile d’appréhender les marges de manœuvre de la région en la matière.

A cela s’ajoute un défi majeur auquel il faut se préparer, lié à la crise sanitaire :  quelles capacités d’accueil en apprentis nos entreprises  auront elles encore au sortir de cette crise? Elles devraient se positionner là maintenant pour septembre. La Région devra donc perpétuer son rôle stratégique de soutien. Nous savons que vous y veillez (veillerez) Monsieur le Président, Monsieur le Vice-Président, et vous pouvez (pourrez) compter sur notre mobilisation à vos cotés.

Je vous remercie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X