Catherine FOURNIER - AU SENAT

Les collectivités territoriales de l'UE ont demandé ainsi à pourvoir donner leur avis dans les affaires européennes. Le traité de Maastricht a créé ce Comité européen des régions et donné aux Etats membres la possibilité de se faire représenter au conseil de l'UE par des ministres de leurs gouvernements Régionaux. Il est composé de 350 membres et autant de suppléants proportionnellementau pois démographique des pays. Les membres sont des représentants élus au niveau territorial : maires, présidents de régions et conseillers municipaux. Ils sont nommés par le Conseil de l'UE sur proposition du gouvernement des Etats membres pour un mandat de 5 ans renouvelable.

L'alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ADLE) est un groupe qui rassemble depuis juillet 2004 deux partis politiques européens :le parti de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe et le Parti démocrate européen (PDE). Comptant 68 députés issus de 22 Etats membres de l'Union Européenne, c'est le quatrième groupe politique le plus important au sein du Parlement européen. Son président, depuis 2009 est le Belge Guy Verhosfstadt.  L'ADLE est également représentée dans le Comité européen des régions, l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe et l'Assemblée parlementaire de l'OTAN.

Le débat s'est engagé sur les futurs challenges européens (climat, Brexit, migrations..)  avec la participation de Monsieur Clément BEAUNE, Conseiller du Président de la République pour l'Europe, Dominique Riquet, membre du Parlement Européen, Matthias de la commission européenne, et Yvon Slingberg ,Directrice DG Climat et Pieyre-Alexandre ANGLADE, Vice-président de la Commission des affaires euroépennes de l'Assemblée Nationale.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X