Catherine FOURNIER - AU SENAT

J'anime la première table ronde "un séisme annoncé"; avec François Gauthey, Directeur Général délégué d'Eurotunnel, Robert Launay, Vice-Président de Chrystal Group, Jean-Marc Roué, Président de Brittany Ferries, Marc Mortureux, Directeur général de la Plate-forme automobile. (lien avec les actes du colloque)

Ce colloque a permis de mesurer l'ampleur du choc économique de court terme que va représenter le Brexit, mais aussi les opportunités économiques offertes à moyen-terme. Le 23 juin 2016 le Royaume-Uni a voté, par référendum, sa sortie de l'Union européenne, non sens géostratégique et économique annoncé.  Après un an et demi de négociations et alors que l'incertitude est à son comble sur les modalités du Brexit les acteurs économiques français, pouvoir publics Etat, collectivités locales, entreprises, filières professionnelles ont évalué au cours de ce colloque l'impact potentiel pour la vie économique

A quoi ressemblera le jour d'après si la France est l'Etat membre de l'UE le moins mal préparé, la conclusion reste sans appel : le risque est très élevé d'un choc économique à court terme pour les très petites entreprises, mais pour les entreprises de taille intermédiaire et qui plus est, dans notre région des Hauts de France, confrontées à un renforcement des formalités douanières et au rétablissement de barrières non tarifaires et de des deux côtés de la Manche

« Perdant-perdant » ou « perdant-gagnant" les acteurs économiques et régionaux français ont estimé que le Brexit était aussi une occasion d'attirer entreprises et investissements. La France a une carte à jouer pour devenir la porte d'entrée du marché européen et favorises la relocalisation d’activités jusqu'alors implantées au Royaume Uni.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X