Catherine FOURNIER

Actualité

Catherine FOURNIER intervient au Sénat dans le débat sur l’avenir des entreprises assurant la liaison transmanche « Il est urgent que le gouvernement établisse un dialogue constructif et direct avec le Royaume Uni. »

Ce jour, le Sénat a débattu de l’avenir des entreprises assurant la liaison transmanche dans le cadre du temps réservé au Groupe Union Centriste. Ces entreprises privées sont aujourd’hui victimes d’une situation exceptionnelle à double titre : l’entrée en vigueur du BREXIT et la mise en place de mesures sanitaires strictes à la frontière avec le Royaume-Uni.

Les conséquences économiques sont désastreuses, le Brexit a réduit les échanges de 15% et la COVID a complexifié, voire empêché le passage de la frontière, engendrant des ralentissements supplémentaires et l’abandon de certaines dessertes. Les sénateurs du groupe « Union Centriste » attendent un soutien important de l’état dans l’accompagnement et la modernisation des entreprises de transport portuaire et ferroviaire qui emploient 10 000 personnes dans le Pas-de-Calais. Le gouvernement a lancé en novembre dernier le « Fontenoy du Maritime » en réponse aux attentes des compagnies maritimes, toutefois Catherine FOURNIER a rappelé que : « Le tunnel sous la manche et les activités de GETLINK sont au cœur du trafic transmanche et doivent être soutenus »

Pour cela Catherine FOURNIER souhaite :

• « Un véritable plan de relance des entreprises du Transmanche et plus largement des emplois logistiques et touristiques de la façade MancheMer du Nord.

L’autorisation du duty-free pour le Tunnel et les ports qui ne dépend plus que de l’autorisation du gouvernement, car la commission n’a pas émis d’objection.

• La simplification des conditions de voyage vers la France pour les Britanniques vaccinés, ou ayant bénéficié d’un test négatif récent. Nous devons tendre vers une uniformisation des mesures entre nos deux pays.

• Et donc le redémarrage du trafic Eurostar, avec le soutien de l’état, et le rétablissement des arrêts à Calais Fréthun, nouvelle porte d’entrée de l’union européenne. » 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X